Company Logo
Le Patchwork des noms n’est ni une œuvre d’art, ni un décor. Son but est d’attirer l’attention du public sur l’épidémie, perpétuer la mémoire de ceux qui sont morts du sida, combattre l’exclusion et la discrimination des personnes, permettre aux familles le souhaitant, d’affirmer la cause véritable du décès des leurs, et d’œuvrer dans une plus grande visibilité pour une prise de conscience. Cet espace symbolique de réflexion et d’émotion devant la mort permet aussi aux proches de ceux et celles qui sont décédés du sida de vivre leur deuil autrement, en partageant leur douleur. Des ateliers ont donc été aménagés pour accueillir et soutenir les proches et les aider, si nécessaire, à réaliser leur panneau

Sur Facebook

Émotions aux Solidays 2014

Malgré une météo pourrie, de nombreux festivaliers se sont massés devant la scène pour le déploiement géant du patchwork. Après le discours de Jean-Michel Gognet (président de l'association) et une première lecture de noms, Christiane Taubira, Ministre de la Justice, a tenu a participer en poursuivant la lecture. Des parrains de Solidarité Sida comme Antoine de Caunes et Maïtena Biraben ont suivi. 

 

Le public s'est montré particulièrement respectueux et silencieux quand les Soeurs de la Perpetuelle Indulgence ont ensuite déployé un patchwork blanc à la mémoire de tout ceux qui ont été emportés par la maladie et pour lesquels il n'existe pas de patchworks.

 

 

Le week-end des Solidays, c'est aussi l'exposition des patchworks sur l'espace dédié à la mémoire. Les festivaliers peuvent regarder les patchworks exposés et des objets mémoriels prêtés par l'association Mémoires en chantier, ils peuvent écrire des messages, coudre, discuter avec des bénévoles et signer la pétition contre l'interdiction des soins post-mortems pour les personnes séropositives. 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir



Contribution & Dons
Livres Joomla! (en)
Boutique Joomla!

Powered by Joomla!®. Developed by: joomla design templates ThemZa  Valid XHTML and CSS.